spielerdorf

Aller en bas

spielerdorf

Message par Guillaume le Ven 21 Sep - 14:46

ici vous posterez un résumé de la campagne des principautés 
(pour faire transiter les infos entre les équipes)

avec un mois entre chaque partie il est essentiel que les infos soient facilement accessibles
ça peut prendre la forme que vous voulez, du super schématique  (ex :lieu X parler à Y,- > lieu Z ,tuer monstre W)
au résumé type journal intime du perso

Guillaume
Super Membre actif
Super Membre actif

Messages : 162
Date d'inscription : 17/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: spielerdorf

Message par Sezni le Dim 23 Sep - 18:29

Gabriele Wolf




Gabriele est une mercenaire d'une vingtaine d'années et si son accent du Reikland trahit ses origines impériales, il y a fort à parier au vu de son teint mat qu'un ou deux ancêtres plus méridionaux se cachent dans sa généalogie. Vêtue en guerrière, elle se déplace rarement sans une arme au côté, ne se souciant guère d'attirer ainsi l'attention.

Arrivée à Spielerdorf il y a quelques semaines, elle y escortait des fermiers qui se sont établis non loin du bastion. Sa présence n'était cependant pas un pur hasard, puisqu'elle y a retrouvé son frère Heinrich et sa belle-sœur Olga. Si on en croit les rumeurs, les retrouvailles ne furent pas faciles, mais Gabriele s'installa néanmoins chez le couple pendant quelques jours avant de se trouver un toit près du deuxième mur d'enceinte.

Jusque là, ses interactions avec les autres aventuriers présents à Spielerdorf ont mis en lumière un esprit résolument pratique, accompagné d'une saine dose de sarcasme et de réalisme. Elle ne semble porter d'inimitié à personne et respecte tant l'expérience martiale des plus aguerris d'entre eux que les compétences singulières des plus érudits. Si Vien s'est attiré plus de piques que les autres (réunis), la jeune femme n'a probablement aucune dent contre lui.

Au combat, Gabriele met à profit ses années de campagne, adoptant un style prudent et efficace. Elle sait se battre en formation et saisir les opportunités qui se présentent à elle. La survie du groupe et l'élimination rapide de l'ennemi sont sa priorité, loin devant des considérations telles que la fierté ou l'honneur.
Gabriele a écrit:

L'ombre de la guerre

Les dernières rumeurs étaient arrivées des provinces voisines et se voiler la face n'était plus une option : elles étaient mauvaises. Unilatéralement mauvaises. Mais ce n'était qu'un aperçu de la montagne d'emmerdes qui se profilait à l'horizon et, assise à une table chez Agnetha, Gabriele ne se doutait pas de la tournure qu'allait prendre la journée.

Apprenant les rumeurs, Olga était venue la trouver : "Vu qu'tu as fait la guerre, tu devrais pouvoir les aider, non ?" Se découvrir une belle-soeur n'avait pas été une partie de plaisir... Heinrich était gamin quand le culte de Shallya l'avait recueilli. Elle n'était guère plus âgée et ils ne s'étaient pas revus depuis. Il avait dorénavant une femme et deux, non trois mouflets. Gabriele, qui ne se sentait pas vraiment l'âme d'une tante, replongea son regard dans son hydromel pour écouter les autres aventuriers résidant au village. Pris entre le marteau et l'enclume, ils allaient devoir apprendre à connaître le terrain s'ils voulaient le défendre contre les prétentions des frères Delangre.

Des ruines verdoyantes

Une rondache nehekharéenne ! De tous les magasins pourris de toutes les principauté frontalières, il fallait que ce soit celui de Spielerdorf qui n'ait en stock qu'une antique rondache qui puait la malédiction et la nécromancie à cent lieues à la ronde. Un frisson parcourut l'échine de la jeune femme, tandis qu'elle contemplait le sang d'orc et de snotling qui s'écoulait sur le bouclier. Les sous-sols du bastion étaient habités et une bonne nouvelle n'allant jamais seule, l'ichor immonde des peaux-vertes avait révélé des caractères cunéiformes de mauvais augure. Il allait falloir surveiller ces ruines naines et trouver quelqu'un capable de déchiffrer cet alphabet millénaire. Gabriele soupira : à quoi bon éviter les ennuis s'ils finissent toujours par vous tomber dessus...

Dans le noir

Gabriele poussa la porte de sa cahute, qui se referma en grinçant. Les chants et les discussion de la taverne d'Agnetha s'étaient tus depuis longtemps, le village semblait avoir retrouvé un semblant de quiétude. Seuls quelques gardes veillaient au grain ça et là. Les épaules engourdies, la jeune femme défit sa ceinture et posa son épée contre son lit, avant d'ôter son armure de mailles. Elle puait le renfermé, l'orc et le sang. Même le grand air n'avait pas dissipé l'odeur rance qui avait imprégné jusqu'à ses vêtements lors de l'expédition. Demain, il faudrait nettoyer. Aiguiser. Recoudre. La vie d'un mercenaire dépendait de ses armes et de son armure, les négliger était un luxe qu'elle ne pouvait pas se permettre. Ici moins qu'ailleurs. Les principautés frontalières n'épargnaient personne, mais les oisifs y passaient parmi les premiers. Glissant sa dague dans le matelas de paille troué, elle se laissa tomber sur le lit et plongea son regard dans les ténèbres au plafond. Une araignée tissait patiemment sa toile entre deux madriers. Elle en avait assez de fuir.

Sezni
Membre actif
Membre actif

Messages : 20
Date d'inscription : 08/09/2018
Age : 31
Localisation : Mercuès

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: spielerdorf

Message par Akadoc le Sam 20 Oct - 12:40

Résumé de la partie du 20/10:

N=nord S=sud E=est O=ouest

Arrivée de réfugiés du mercenaire fou (seigneur Alden, SO de la carte)
-Falco: sergent d'armes
-Gilbert, maitre briquetier
+ son équipe d'ouvrier
+ sa femme Kreg Hild
-Un (ex?) initié de Shallya (qui est avec nous).

Arrivée d'un artisan nain (jardinier) : PJ Laurène.

Infos:

Dans le souterrain nain:
-sur la porte de la fonderie "maggirnson"
-Fonderie vieille de plusieurs milliers d'années (guerre contre les elfes)
-Les nains viennent des montagnes. Ils ont dévié leur sape à cause de "l'arbre monde", et de créatures pesteuses.
-Les peaux vertes se réinstallent. Mais on a enfumé les souterrains.

Tochakat est le nom d'un monstre qui a attaqué le temple de Shallya au N. Il y est emprisonné. Les Shalléennes ont reconstruit un monastère dans les montagnes à l'E.
Mais se sont fait capturer par les esclavagistes il y a 3 ans. Seule rescapée: notre compagnon.

Une bestiole volante rode dans les montagnes. phonétiquement elle s'appelle: "Jukebox?"
volante. énorme. Peut transporter des vaches.
Et n'attaque pas ce qui est jaune ou noir (porter du jaune ou du noir quand on va dans les montagnes).

Marais: parler à Klarmens:
-territoire mangedesbriques coin SE des marais.
-Cercle de pierres au S de nous: gardien de pierre.

Actions:

-Falco déblaie l'ancienne route des nains (éboulis à côté de la fonderie): ce passage mène à un grand port nain.
-On va chercher les Shalléennes chez les esclavagistes avec l'initié de Shallya.

_________________
Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qu'il s'est passé.
                                                                                                                                    Terry Pratchett
avatar
Akadoc
Maître Posteur Enflammé
Maître Posteur Enflammé

Messages : 401
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 40
Localisation : Le Montat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: spielerdorf

Message par Rylan le Sam 20 Oct - 18:22

J'adore ! (pouvez supprimé ce message lol)

(Sezni, t'écris bien ;D )
(Alexi, merci bien utile le récap pour l'équipe 2 ^^)

_________________
Paysan lvl 3
avatar
Rylan
Maître Posteur Enflammé
Maître Posteur Enflammé

Messages : 291
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28
Localisation : Cahors

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: spielerdorf

Message par Sezni le Dim 21 Oct - 14:26

Gabriele a écrit:
Regrets éternels

Gabriele s'était toujours promis d'apprendre un jour ses lettres. Un jour, entre deux campagnes, elle demanderait au chirurgien, ou bien au scribe dont Siegfried s'était attaché les services. Mais les années s'étaient écoulées, le chirurgien était mort, sa route et celle de Siegfried s'étaient séparées. Assise à une table du Cul-Sec, à Spielerdorf, la jeune femme observait avec impuissance les grands gestes de Wilma et maudissait sa propre ignorance. Un vœu de silence ! L'ancienne nonne de Shallya avait des informations sur cette foutue rondache et elle avait fait vœu de silence ! Ravalant sa frustration, Gabriele se concentra de nouveau sur la femme au crâne rasé qui lui faisait face.

Il suffira d'un signe

Une nouvelle balafre... Assise par terre, adossée au puits de Spielerdorf, l'ex-mercenaire regardait Wilma retirer délicatement les éclats de silex de son bras droit. Repenser au combat dans les souterrains lui tira une grimace : finir embrochée par un javelot gobelin n'était pas vraiment une mort digne. Ces saletés étaient aussi vicieuses que les orcs étaient brutaux...  Bref, les peaux-vertes étaient de retour, mais les nouveaux arrivants allaient pouvoir se rendre utiles. Falco pour gérer les souterrains et la milice, Gilbert pour la construction avec ses briques. Et Wilma... Trois jours, avait-elle mimé. Elle logerait chez elle et resterait trois jours pour soigner son bras. Trois jour pour mieux la connaître, gagner sa confiance, l'amener à parler de son monastère et apprendre cette foutue langue des signes.

Trolls et fromages

Trempée et grelottante sur son cheval, Gabriele observait ses camarades tandis qu'ils progressaient péniblement dans l'aube blafarde sur un sentier de montagne. Toute cette expédition, tous ces risques... Tout cela pour récupérer quelques vieux bouquins, une relique de Shallya et, par une chance incroyable, une épée de naissance bretonienne, qu'elle avait glissée dans ses fontes. Pas de réponse claire au sujet de la rondache. Pas de trace des autres nonnes, capturées par les esclavagistes il y a trois ans. Pas de solution miracle au problème posé par les frères Delangre.

Et pourtant, elle se sentait prête à affronter le monde entier. Son regard dériva sur Wilma et elle la revit faire volte-face dans les marais, prête à affronter un troll de plus de trois mètres avec son épée en bois pour qu'ils aient une chance de fuir. Depuis son arrivée, la pénitente avait été une présence constante à leurs côtés. A ses côtés. Leur avait-elle porté chance ? Ou bien y avait-il quelque chose de plus singulier, au-delà des apparences, chez cette femme incapable de se pardonner ? Bercée par le pas régulier du cheval, Gabriele se surprit à laisser vagabonder ses pensées vers autre chose que sa propre survie, pour la première fois depuis longtemps.

Parler à Gabriele... morceaux choisis

"Il faudra se méfier de Krieghild, la femme de Gilbert. On l'entend venir à vingt mètres tant ses dents rayent le plancher."

"C'est la magie de Shallya qui retient Tochacaf prisonnier dans l'antique monastère des montagnes. N'y allez pas, c'est un monstre assoiffé de sang. On a déjà assez d'emmerdes."

"Ce serait pas mal si on se trouvait un ingénieur. Imaginez la gueule des Delangre si on mettait un trébuchet ici et une baliste là. BIM, en plein dans la tronche !"

"Si vous voyez une marée d'énormes crapauds, dans les marais, COURREZ ! Pas à cause des crapauds, hein, mais je ne pense pas que vous vouliez rencontrer le troll qui leur a collé la trouille."


(merci Rylan)

HRP : Pot commun:
Il restait à la fin de l'aventure 80 xp dans le pot commun du groupe du vendredi.

Le pot commun de la toute première partie (avant la division en 2 groupes) comptait me semble-t-il 140 xp qui n'ont pas été dépensés. Choisir à 12 comment les investir étant probablement une tâche fastidieuse, je vous propose de les répartir équitablement entre les 2 groupes, soit 70 xp pour chaque groupe.

Sezni
Membre actif
Membre actif

Messages : 20
Date d'inscription : 08/09/2018
Age : 31
Localisation : Mercuès

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: spielerdorf

Message par Rylan le Mar 23 Oct - 10:31

" Bon t'écris ce que je dis ok, Sire Eric l'apothicaire ? (Livio)

Yosh ! c'est moi Trival Borchamp, le frère de Félix (Alex) l'éleveur de vache vous savez ?! Bon je veux commencer un mémoire de fermier mais je ne sais pas écrire, d'où le pourquoi que c'est toi qui écris ahah

Bref, c'était l'autre jour, on revenait de la traite du matin avec le fréro, on est allé boire un petit coup comme d'hab ! Bin on boit tranquille et tu vois pas qu'un elfe ce pointe ! ouais un elfe, Fin (Fadi) qu'il s'appelle  ! Et non ça a pas d'oreilles d'âne c'est de la connerie, m'enfin qui pourrait croire ça voyons ahah

Bref, c'est à partir de là que c'est partis en couille j'ai pas compris si c'est lié, mais dans la foulé l'apiculteur ce pointe à bout de souffle et déclare que les marchands d'hommes ont volé ça famille, sa femme et sa fille et c'est par là dans les montagnes pour plus de précision.

Bref, on réuni un groupe dont l'elfe, et franchement il se mêle de tout celui là, mais bon j'ai découvert par la suite qu'il est drôle quand il ne maudit pas la moitié de la création avec les noms interdits, je vous racontes pas le nombre de mollards qu'on a du cracher mon frère et moi pour conjurer le mauvais œil !
Bref, le groupe voulait s'équiper chez Bertrand mais j'ai laissé échapper que c'était un enculé car il était trop cher, du coup tout le monde m'en a voulu, mais c'est la pure vérité, c'est un gros... bref

Du coup on est parti vers les montagnes, le marais c'était plein de moustiques et ça pu toujours autant, le désert y a un cimetière de bestioles, y avait beaucoup d'ossements de vaches et c'est une créature ailé qui ressemble à rien qui jette ça là, on l'a trouvé grâce à Berni mon chien ce petit coin rempli d'os héhé
La créature qui vole à une tête de serpent deux pattes avant et une grosse patte à l'arrière, des écailles, des griffes mais je ne l'ai peut être pas bien vue...

Bref en gros on est arrivé chez l'apiculteur après 3 jours de marches. De là on a pister les esclavagistes ( t'as vue je parle bien Eric hein ? on est pas tous des bouseux comme tu dis héhé) jusqu’à leur camps.


Là ! bin on a pas fait dans la dentelle ils étaient des dizaines voir des centaines c'est ça Eric ? Ah non 8 environs, bah ok 8 en gros dont un chef, bin on leur a montré de quel bois on se chauffe, nous, à Spielerdorf !

Les flèches ont plu et le fer a sonné, un véritable jugement divin !
Je t'ai pris le chef par son futal alors qu'il s'en prenait au grand frère et je l'ai jeter au sol à moitié à poil et un apothicaire en furie c'est jeter sur lui pour le maitrisé, aha c'était de la bonne bagarre !
Bref on a sauvé tout le monde avant qu'un con de bandit fasse bruler les cages avec les braves gens et on est vite parti avant que les cavaliers bandits qui était absent ne reviennent.

L'elfe a signalé aussi qu'un groupe d'orcs esclavagistes était aussi en train de venir au camp, bref on est vite parti en passant par les montagnes avec la famille de l'apiculteur comme guide.

Après 3 jours de marches cette fois on est rentré en héro !
Bref, je vais peut être arrêter l'élevage d'âne et prendre les armes y a l'air d'avoir besoin ces temps ci...

Fermiers LIBRE ! Spielerdorf INDEPENDANT !!!!! "



PS:
         Fin l'elfe, il cherchait le seigneur VIEN à peine arrivé, enfin je cite "le seigneur à la corne jaune",  il se croit tout permis je vous le dit !

Et c'est pas tout voilà que la jardinière d'Eric à coté de là ou il dors se met à pousser des plantes hors saison ! ça sent la magie ou je m'y connais pas, je vous le dit ! je vais vous l'éduquer le Fin, car il semble que le casque en acier ne fonctionne pas sur lui, en plus il nous l'avait dit que le métal n’arrêtai pas ça magie ! Si il fait cailler le lait des vaches il va mettre en pétard le Félix où je ne m'y connais pas !

_________________
Paysan lvl 3
avatar
Rylan
Maître Posteur Enflammé
Maître Posteur Enflammé

Messages : 291
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28
Localisation : Cahors

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: spielerdorf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum